L’histoire de la conception d’une bague sur mesure
5 (100%) 3 votes

À quelques jours de la Saint-Valentin, j’aimerais vous raconter l’histoire assez incroyable d’une bague sur-mesure réalisée par SEIJNA dernièrement. Le mot important dans la phrase précédente est « histoire » ; celle des personnes qui m’ont commandé cette bague.

Par respect et par discrétion, tous les prénoms et lieux ont été changés.

Acte 1 : en 1940, comme des millions de personnes, la famille F. quitte la moitié nord de la France, fuyant l’avancée des troupes allemandes. Le père, la mère et leurs deux enfants trouvent refuge dans la Drôme chez un couple de fermiers parents d’une petite fille, qui leur proposent de les cacher.

Ils y resteront jusqu’à la fin de la guerre sans jamais être inquiétés. À l’armistice, Monsieur et Madame F. offrent à leurs hôtes en gage de gratitude une bague ornée d’un diamant. Les deux familles reprennent le cours de leurs vies respectives et se perdent de vue.

 

Acte 2 : à la mort de ses parents, dans les années 80, Claire la fille des fermiers, hérite de la bague et retrouve dans les papiers familiaux, la lettre de remerciements que la famille F avait alors écrite.

 

Acte 3 : Claire qui s’était mariée dans les années 60 a eu une fille, qui elle-même en a eu une. Nous sommes en 2015, la petite-fille de Claire, Victoire, a 25 ans et vient de terminer ses études. Sa grand-mère veut l’aider à acquérir son premier appartement et décide de vendre la bague de la famille F. aux enchères. Claire la fait expertiser par un commissaire-priseur à qui elle raconte l’histoire de ce bijou en lui montrant la fameuse lettre.

 

Acte 4 : la bague est vendue à Louis, un jeune homme de 30 ans, négociant en bijoux anciens. Au moment de régler son achat, le commissaire-priseur lui relate le récit que Claire l’avait autorisé à dévoiler.

Concordance des lieux, des dates, des faits, Louis réalise que le bijou qu’il vient d’acheter est la bague de fiançailles de sa propre arrière-grand-mère dont on lui avait raconté l’extraordinaire histoire.

A ce point de mon récit, vous devez être haletant comme devant un épisode de 24h00. Mais c’est sans compter l’acte final et son coup de théâtre !

 

Acte final : par l’intermédiaire du commissaire-priseur, Louis prend contact avec Claire, lui dit qui il est. Stupéfaction réciproque, une rencontre est organisée afin d’évoquer le passé et d’honorer ce fabuleux hasard.

Rendez-vous est pris dans un bar d’hôtel parisien ; Claire est accompagnée de sa petite fille Victoire et a apporté la fameuse lettre, Louis est venue avec la bague.  Émotion, évocation du passé, et… rapprochement entre Louis et Victoire.

 

Épilogue : ces deux charmants jeunes gens miraculeusement réunis par les facéties de l’histoire ont débarqué dans les bureaux de Seijna il y a quelques mois avec la fameuse bague dans son écrin, comme une sainte relique. Tous deux avaient choisi d’embrasser leur histoire commune sans s’en encombrer, et d’inventer la leur. La bague était ornée d’un diamant coussin de près de deux carats, d’un feu éclatant et admirablement taillé.

 

Je crois n’avoir jamais rencontré de clients ayant suivi avec autant d’attention les différentes étapes de la réalisation de leur bague sur-mesure qu’il s’agisse d’une bague de fiançailles sur mesure ou pour toute autres occasions. Et eux et moi avions conscience qu’il se jouait entre nous un peu plus qu’une simple transaction. Le troisième croquis que je leur soumis fut le bon. L’or de la bague originale fut récupéré et, mêlé à quelques grammes supplémentaires, utilisé pour fondre la nouvelle. Victoire et Louis vinrent même avec moi chez le sertisseur pour voir le diamant de leurs arrière-grands-parents prendre place dans sa nouvelle monture.

Les histoires de bagues diamant sur-mesure ne sont pas toujours aussi rocambolesques ou romanesques. Mais je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour qu’un bijou SEIJNA vous procure le même bonheur que celui que j’ai vu briller dans les yeux de ces amoureux le jour où je leur ai remis l’écrin tant attendu.

Bonne Saint-Valentin à tous !  »

Déborah.

 

Vous recherchez un joaillier pour réaliser la création de vos rêves ? N’hésitez pas à me contacter.

Tags
0 Commentaire

Laissez votre commentaire