Comment Reconnaître Les Différents Types De Diamant ?
5 (100%) 5 votes

On me pose parfois cette question à laquelle je réponds par un clin d’œil : il n’existe qu’une sorte de diamants : les vrais !

Et pourtant cette question est légitime et mérite une réponse plus élaborée. C’est ce que je vous propose de faire aujourd’hui :

 

 

Les types de diamant

En fait, il existe trois types de diamants :

  • Les faux
  • Les diamants synthétiques
  • Les diamants authentiques.

 

Comment reconnaître les faux diamants :

Je ne m’étendrai pas sur les faux diamants qui de fait, n’en sont pas.

J’ai abordé ce sujet dans un précédent article de mon blog dans lequel je passe en revue les différents types de pierres naturelles qui peuvent ressembler aux vrais diamants et faire illusion auprès d’un œil non-averti, je vous invite à consulter cet article pour en savoir plus.

 

 

Comment reconnaître les diamants synthétiques:

Apparus dans les années 50, les diamants synthétiques sont de purs produits industriels.

Ils ont toutes les caractéristiques scientifiques des diamants naturels (dureté, réfraction de la lumière notamment) et sont utilisés dans l’industrie comme dans la joaillerie. En France, pour protéger le consommateur, la législation a rendu obligatoire la mention « diamant synthétique » afin qu’aucun doute ne subsiste.

Pratiqués par les principaux laboratoires de gemmologie dans le monde, des tests très élaborés permettent de différencier un diamant synthétique d’un diamant naturel.

Curieusement, c’est souvent l’absence totale de défaut d’un diamant synthétique qui trahit son origine industrielle. Les diamants naturels de qualité FL (Flawless, soit dans défaut visible à la loupe grossissement 10 fois) sont rarissimes, les synthétiques sont légions.

Vrais diamants

Au-delà de ces questions purement scientifiques, je dirais pour ma part que le diamant synthétique est un succédané de diamant naturel, un ersatz. Alors qu’il a fallu à la Terre des milliards d’années et une combinaison aussi improbable que miraculeuse de conditions géologiques pour créer les diamants naturels, quelques heures dans un laboratoire suffisent pour produire à la chaîne des diamants synthétiques dépourvus de toute histoire, de tout charme, de tout mystère et n’exerçant à mon sens aucune fascination. End of the game 😉

 

Comment reconnaître les différents types de diamants naturels :

Sauf à avoir suivi une formation de gemmologue, le meilleur moyen de reconnaître les différents types de diamants naturels est sans doute la confiance en son joaillier. Il, ou elle, saura vous expliquer avec des mots simples, les caractéristiques de la ou des pierres qu’il vous présente.

À partir d’un certain poids en carats, et donc d’une certaine valeur, les diamants naturels sont de plus en plus fréquemment vendus avec un certificat d’authenticité délivré par un laboratoire de gemmologie. Parmi les plus connus et les plus respectés, je citerais : le LFG (Laboratoire Française de Gemmologie), le GIA (Gemological Institute of America), le SSEF (Institut Suisse de Gemmologie) et le hollandais HRD (Hoge Raad voor Diamant).

 

Ces certificats, outre qu’ils attestent de l’authenticité de la pierre concernée, dressent aussi sa carte d’identité en listant ses caractéristiques : son poids, sa taille, sa couleur exacte, sa pureté, soit les fameux 4C : Carat, Cut, Color, Clarity.

Ce concept est parfaitement explicité dans la vidéo qui suit (en Anglais)

Si vous êtes en confiance avec votre joaillier et n’avez donc pas à vous poser la question de l’authenticité des pierres qu’il vous propose, distinguer les différents types de diamants naturels est alors un jeu d’enfants : un diamant noir est noir, un diamant jaune est jaune, un diamant blanc de taille poire est blanc et est taillé en forme de poire, etc 😉

comment reconnaitre un vrai diamant: La règle des 4C

 

Le noir sera plus ou moins dense, le jaune plus ou moins éclatant, la poire plus ou moins importante, la transparence plus ou moins parfaite. C’est cette infinité de combinaisons entre la taille, le poids, la couleur et la pureté des diamants naturels qui fait de chacun d’eux une création unique. Et dans cette infinité de choix et de combinaisons, il y a un diamant qui correspondra parfaitement à ce que vous recherchez. Un miracle de la nature à nul autre pareil, qui jamais, nulle part, par personne, ne pourra être reproduit à l’identique.

J’ai récemment rapporté d’Anvers quelques très beaux spécimens. À l’abri dans leur papier de soie typique du monde de la joaillerie, ils attendent sagement dans un coffre que vous veniez leur rendre visite pour réaliser le bijou sur-mesure de vos rêves.

À bientôt pour de nouvelles aventures.

Déborah Lombroso, créatrice de Seijna.

Tags
0 Commentaire

Laissez votre commentaire